Plus de puces Intel pour les Macs d’Apple

Apple, Mac, puce ARM

Après plusieurs années de collaboration avec Intel, les rumeurs circulent comme quoi Apple souhaiterait mettre fin à ce duo pour ses ordinateurs portables. En effet, la société de Cupertino recherche davantage à être plus indépendante et se concentre déjà sur la création de nouvelles puces en interne. A noter que cette volonté d’Apple à quitter Intel n’est pas nouvelle. On a déjà entendre des rumeurs en 2012, puis en 2014, mais cette fois-ci, la grande multinationale américaine semble être affirmative et sérieuse sur sa décision.

Des puces ARM pour remplacer les puces Intel

Selon des sources sûres, Apple est en ce moment en train de travailler sur des nouvelles puces pour remplacer celles d’Intel. Il s’agirait des processeurs centraux pour les ordinateurs portables, les puces ARM. Une fois que tout est mis en place, Apple pourra alors se défaire de la collaboration avec Intel. Par ailleurs, il semblerait même que la firme est parallèlement en train de penser à développer des modems pour l’iPhone, ce qui serait doublement défavorable pour Intel.

Mais pourquoi Apple voudrait-il absolument construire des puces en interne ?

Ce n’est pas par hasard qu’Apple a la volonté de devenir indépendant et de créer ses propres puces en interne. La raison est avant tout le désir d’avoir la maîtrise absolue sur les nouvelles technologies, et ainsi faire gagner en performance ses produits. Par ailleurs, Apple souhaite également se démarque de la concurrence en mettant en place ses propres puces. En effet, Intel travaille également en collaboration avec d’autres marques. Ce qui ne permet pas aux ordinateurs portables d’Apple d’être véritablement uniques.

Et enfin, afin de bien maîtriser la chaîne complète de la conception de chaque produit d’Apple, la firme ne souhaite plus attribuer certaines tâches à un partenaire extérieur. Le géant de Cupertino pourra ainsi avoir un meilleur contrôle de ses activités pour mieux atteindre ses objectifs.